Sondes différentielles haute tension de Rohde & Schwarz pour oscilloscopes

Oscilloscopes : tour d’horizon des nouveautés 2019

  • L’oscilloscope est l’un des instruments le plus utilisé pour les applications de test et mesure électroniques.
  • Les constructeurs font évoluer régulièrement leurs gammes d’oscilloscopes numériques en lançant de nouveaux modèles ou en y intégrant de nouvelles fonctions de mesure et d’analyse.
  • Voici les principales nouveautés lancées sur le marché depuis le début de l’année 2019.

 
– Teledyne LeCroy étoffe son offre d’oscilloscopes haute définition avec le modèle WaveRunner 8000HD équipé de 8 entrées numérisées sur 12 bits.

– Rohde & Schwarz double la bande passante maximale de ses oscilloscopes de la gamme R&S RTP. Cette famille d’oscilloscopes hautes performances est complétée par deux modèles R&S RTP134 et R&S RTP164 dont la bande passante maximale atteint 13 GHz et 16 GHz. 

– Les oscilloscopes des gammes DS2000A et MSO2000A(-S) de Rigol Technologies disposent de deux entrées analogiques, et de bandes passantes de 100 à 300 MHz.

– Rigol Technologies propose pour ses oscilloscopes DS1000Z-Plus une option de mise à niveau MSO (Mixed Signal Oscilloscope pour oscilloscope pour signaux mixtes) grâce à une sonde de 16 canaux numériques.

– Tektronix a complété sa gamme d’oscilloscopes hautes performances de la série DPO70000SX par deux modèles de 13 GHz et 16 GHz.

– La gamme d’oscilloscopes MSO Série 4 de Tektronix partagent avec leurs aînés MSO 5 et MSO 6 la même plate-forme évolutive en terme de fonctions ainsi que de bandes passantes. Ils présentent selon les modèles une bande passante évolutive de 200 MHz à 1,5 GHz. Ils sont pourvus selon la version de 4 ou 6 entrées analogiques qui peuvent chacune accueillir une sonde de 8 voies numériques.

– Les oscilloscopes de la famille MDO Série 3 de Tektronix reprennent le concept des MDO3000 et MDO4000 en y ajoutant une touche de modernité et d’évolutivité. Ils peuvent combiner dans le même instrument 2 à 4 canaux analogiques (100 MHz à 1 GHz selon le modèle) , une voie RF (1 ou 3 GHz) et 16 entrées numériques.

– Teledyne LeCroy a lancé les oscilloscopes de la série WaveRunner 9000 dotés de 4 voies analogiques, de 16 entrées numériques (option) et d’un écran tactile de 15,4″. Cette famille propose des modèles se distinguant par leur bande passante de 500 MHz à 4 GHz. La vitesse d’échantillonnage peut atteindre jusqu’à 40 Géch/s.

– Pico Technology, représenté notamment en France par Testoon, a lancé le module oscilloscope 9404 doté de quatre canaux couvrant une bande de fréquence atteignant 5 GHz et qui peut échantillonner les signaux en temps réel ou en temps équivalent.

– Rigol annonce les oscilloscopes de la gamme MSO8000 :  4 voies, bande passante de 600 MHz, 1 GHz et 2 GHz.

– Le mode Haute Définition permettant d’atteindre une résolution de 16 bits devient standard sur les oscilloscopes des gammes RTO et RTP de Rohde & Schwarz.

– Rohde & Schwarz propose une option d’analyse de la réponse en fréquence pour ses oscilloscopes des gammes RTB2000, RTM3000 et RTA4000.

– Keysight complète ses oscilloscopes d’entrée de gamme InfiniiVision 1000 X-Series par de nouveaux modèles.