Oscilloscope DLM5000 de Yokogawa

Yokogawa annonce les oscilloscopes de 4 ou 8 voies de la série DLM5000

  • Les oscilloscopes DLM5000 de Yokogawa, pourvus d’un écran tactile de 12,1 pouces, sont les successeurs des oscilloscopes pour signaux mixtes dotés de huit canaux de la série DLM4000.
  • La famille DLM5000 se décline en plusieurs modèles dotés de 4 ou 8 entrées analogiques couvrant des bandes de fréquences de 350 MHz et 500 MHz.
  • Une option DLMsync, qui devrait être lancée au printemps prochain, permettra d’effectuer des mesures simultanément avec deux oscilloscopes DLM5000 connectés.

 
Dotés de 8 entrées analogiques, les oscilloscopes pour signaux mixtes de la série DLM4000 de Yokogawa ont été lancés sur le marché en 2012. Leurs successeurs, les modèles de la série DLM5000, sont équipés de quatre ou huit entrées analogiques.

Ils offrent la possibilité de visualiser simultanément les signaux et les entrées d’un maximum de huit signaux analogiques et d’un canal logique de 16 bits (canal logique de 32 bits disponible en option).

Leur fréquence d’échantillonnage peut atteindre 2,5 Géch/s, soit deux fois celle des oscilloscopes de la série DLM4000.

L’option DLMsync, qui devrait être disponible au printemps prochain, va permettre de mesurer simultanément des signaux provenant de 16 canaux analogiques et de deux canaux logiques de 32 bits (avec la fonction optionnelle activée) en connectant deux oscilloscopes DLM5000.

Le DLM5000 est doté d’une fonction de déclenchement (définit les conditions et affiche les formes d’onde lorsque des signaux correspondant à ces conditions sont détectés) qui prend en charge les normes CXPI de réseau local automobile embarqué. Les données relatives aux formes d’onde capturées et les résultats de l’analyse des signaux peuvent désormais être affichés sur le même écran de façon corrélée.

Cet oscilloscope dispose d’une profondeur mémoire de 500 Mpoints, soit le double de celle de la série DLM4000. Cette capacité mémoire permet de conserver jusqu’à 100 000 formes d’onde (formes d’onde qui sont automatiquement enregistrées dans la mémoire interne), soit le double de la série DLM4000.

Les acquisitions peuvent être tranférer à un PC pour y être sauvegardées via une liaison USB 3.0.