Oscilloscope pour signaux mixtes MSO Serie 6 de Tektronix.

Tektronix lance les oscilloscopes pour signaux mixtes de la Série 6

  • Tektronix annonce la gamme d’oscilloscopes pour signaux mixtes (MSO) de la Série 6.
  • Cette famille partage la même plate-forme évolutive en terme de fonctions et de bandes passantes que les oscilloscopes de la Série 5 lancés en juin 2017 et présente la même spécificité qui permet de transformer chacune des 4 entrées analogiques en 8 entrées numériques via une sonde appropriée.
  • La Série 6 qui se distingue par une couverture de fréquences plus étendue (jusqu’à 8 GHz) ainsi que par sa vitesse d’échantillonnage qui peut atteindre 25 Géch./s simultanément sur les 4 voies.
  • La Série 6 est composée d’oscilloscopes pour signaux mixtes (MSO pour Mixed Signal Oscilloscope) de bande passante évolutive de 1 GHz, 2,5 GHz, 4 GHz, 6 GHz, 8 GHz. 

 
Ces instruments exploitent une technlogie propre à Tektronix qui permet d’offrir selon le fabricant américain un faible niveau de bruit notamment aux réglages de sensibilité les plus élevés (Bruit RMS typique : 104µV, 4 GHz, 50Ω, 1mV/div).

« Avec une fréquence d’échantillonnage de 25 Géch./s sur toutes les voies, les concepteurs peuvent désormais visualiser de manière très précise jusqu’à quatre signaux haute vitesse en même temps. Une horloge DDR3 et trois voies de données DDR3 peuvent par exemple, être visualisés et analysés simultanément », rapporte Bruno Morin, responsable commercial chez Tektronix.

Basé sur la même plate-forme que le MSO de Série 5, les oscilloscopes de la Série 6 sont évolutifs en terme de bande passante et de fonctionnalités. Ils reprennnent une variété d’outils et de caractéristiques proposés par leurs aînés de la Série 5 tels que l’interface utilisateur sur écran tactile capacitif de 15,6 pouces, les entrées FlexChannel, et une conversion analogique/numérique sur 12 bits de résolution. Le système d’exploitation Windows 10 est disponible en option via un lecteur de disque SSD intégré.

A l’instar des oscilloscopes MSO de Série 5, la sonde logique TLP058 transforme n’importe laquelle des quatre entrées FlexChannel de l’instrument en 8 entrées numériques. Ce qui offre la possibilité de réunir sur la même plate-forme jusqu’à 32 entrées digitales.
A la cadence d’échantillonnage maximale à 25 Géch./s la numérisation des signaux s’effectue sur 8 bits, et sur 12 bits à 12,5 Géch./s. Un mode haute résolution permet d’échantillonner les signaux sur 16 bits à 200 MHz.

« Pour répondre aux besoins d’analyse des signaux plus rapides, les oscilloscopes MSO de Série 6 intègrent le nouveau préamplificateur ASIC à faible bruit TEK061, qui réduit significativement le bruit, en particulier sur les signaux de centaines de millivolts crête à crête », précise Bruno Morin.

Comme les instruments de la Série 5, les oscilloscopes de la Série 6 peuvent intégrer un générateur arbitraire et de fonctions (50 MHz), un voltmètre numérique et un compteur de fréquence (deux options accessibles gratuitement après l’enregistrement du produit), et des options de déclenchement et de décodage de protocole.

Tektronix annonce également un nouveau mode de déclenchement. Baptisé Visal Trigger, celui-ci permet de tracer des zones graphiques à l’écran correspondants aux zones autour des signaux sur lesquelles doit porter (ou ne pas porter) le déclenchement. Il est possible de tracer des formes standards (rectangle, triangle, trapèze et hexagone) ou personnalisées.
 
Fonctionnalités disponibles sur les deux plates-formes :

  • Options de décodage et de prise en charge des normes CAN FD, MIL-STD-1553, ARINC429 et du bus SENT
  • Options de test de conformité série pour Automotive Ethernet et USB 2.0
  • Option d’analyse de puissance
  • Mémoire segmentée FastFrame et autoset amélioré
  • Option de déclenchement Visual Trigger
  • Décodage et analyse de protocole du bus série de gestion d’alimentation SPMI (System Power Management Interface).

 
Tektronix lance également une gamme de sondes adaptées aux niveaux de performance des oscilloscopes MSO de Série 6. La sonde TriMode TDP7700 présente une bande passante de 4, 6 ou 8 GHz. Les sondes TriMode permettent d’effectuer les mesures de signaux en mode commun, différentiel et asymétrique pour l’analyse de bus à grande vitesse, sans déplacer ni changes de sondes. Ces sondes exploitent la technologie de connecteur TekFlex qui place des connecteurs actifs à l’extrémité de la sonde pour une fidélité optimale du signal tout en limitant les contraintes mécaniques sur les points de test de très faibles dimensions, et qui prend en charge diverses méthodes de connectivité à l’appareil testé, y compris des embouts à souder, une connexion directe ou le sondage à main levée.

Les sondes TAP4000 et TDP4000 complètent la gamme de sondes actives, respectivement asymétriques et différentielles, en supportant jusqu’à 4 GHz de bande passante.
Le modèles MSO de Série 6 à 1 GHz est commercialisé à partir de 22 200 €.
 
# Aperçu des caractéristiques des MSO Série 6 de Tektronix :

  • Largeur de bande ; 1 GHz, 2,5 GHz, 4 GHz, 6 GHz, 6 GHz, 8 GHz
  • Nombre maximum de canaux analogiques : 4
  • Nombre maximum de canaux numériques : 32 (en option)
  • Fréquence d’échantillonnage (sur tous les canaux) : 25 Géch./s
  • Profondeur mémoire standard (sur tous les canaux) : 62,5 M et en option jusqu’à 125 M ou 250 M
  • Résolution 12 bits @ 12,5 Géch./s, 8 bits @ 25 Géch./s, et jusqu’à 16 bits @ 200 MHz (Mode haute résolution)

 

Ban_AR