Analyseur de signaux et spectre R&S FSW

La largeur de bande d’analyse de l’analyseur de signaux et de spectre R&S FSW de Rohde & Schwarz atteint désormais de 8,3 GHz

  • Rohde & Schwarz annonce l’option R&S FSW-B8001 pour son analyseur de signaux et de spectre de la famille R&S FSW.
  • Avec cette option, l’analyseur de signaux et de spectre hautes performances de la série R&S FSW dispose désormais d’une largeur de bande d’analyse de 8,3 GHz.

 
Avec la nouvelle option R&S FSW-B8001 qui étend à 8,3 GHz sa largeur de bande d’analyse, l’analyseur de spectre et de signaux R&S FSW répond, selon Rohde & Schwarz, aux exigences actuelles et futures en matière de test et de mesure pour l’analyse de signaux d’ultra larges bandes dans différents secteurs industriels.

L’analyseur R&S FSW est ainsi armé pour la mesure d’impulsions des systèmes radars utilisés dans les domaines de l’aéronautique et la défense, le test de la charge utile des satellites ainsi que le test de pré-distorsion d’amplificateurs. Il peut également être employé pour l’analyse des impulsions radars automobiles et dans les domaines de recherche concernant les communications sans fil de prochaines générations.

La largeur de bande du signal a tendance à augmenter dans pratiquement toutes les applications mettant en jeu des signaux hautes fréquences. Dans le domaine des radars par exemple, de plus importantes largeurs de bande permettent d’améliorer la résolution de la portée pour la détection d’objets. Lors du développement et de la validation de systèmes radars et de brouilleurs radars, une plus large bande permet l’analyse détaillée des sauts de fréquence de différents systèmes radars opérant à des fréquences distinctes.

L’augmentation des largeurs de bande est également devenue nécessaires aux technologies de communication sans pour la transmission de données à des débits toujours plus élevé. Par exemple, le standard IEEE 802.11ay relatif au Wi-Fi met en oeuvre, via l’agrégation de canaux, des signaux d’une largeur de bande supérieure à 8 GHz. Des instruments larges bandes appropriés sont également nécessaires pour le test des équipements de transmission gigabits opérant aux fréquences sub-THz, telles que la bande D et la bande G, qui sont souvent désignées comme des plages de fréquences potentielles pour la future norme de communication sans fil de sixième génération (6G).

Les futurs systèmes satellitaires exploiteront également des signaux de fréquences plus élevées et de plus importantes largeurs de bande. Pour les satellites chargés des transmissions haut débits de l’ordre du térabit, les largeurs de bande devraient passer à 3 GHz ou 5 GHz aux fréquences allant jusqu’à 90 GHz.

Rohde & Schwarz souligne que l’analyse des signaux de ces systèmes ultra-larges bandes n’a jusqu’à présent été généralement possible que par des moyens détournés. L’une des méthodes consistait à utiliser un analyseur de spectre et de signaux comme convertisseurs-abaisseurs de fréquences larges bandes. Les signaux ainsi convertis étaient transmis à un oscilloscope qui les numérisait avant de les renvoyer à l’analyseur. La nouvelle option proposée avec l’analyseur R&S FSW offre une solution alternative, ergonomique et intégrée dans un seul instrument fournissant l’ensemble des fonctions d’analyse de signaux et de spectre.