La série DN2.59x digitizerNETBOX de Spectrum est composé de différents modèles dotés de 4, 8 et 16 canaux.

Les modules LXI de la gamme DN2.59x digitizerNetbox de Spectrum numérisent jusqu’à 16 voies sur 16 bits

  • Spectrum Instrumentation a annoncé des versions autonomes de sa gamme M2p.59xx de numériseurs au format PCI Express.
  • La série DN2.59x digitizerNetbox est composé de différents modèles dotés de 4, 8 et 16 canaux.
  • Ces modules numérisent les signaux dans la bande de fréquences DC à 60 MHz sur 16 bits avec un taux d’échantillonnage allant 20 Méch./s jusqu’à 125 Méch./s sur chaque voie.
  • Chaque canal possède son propre convertisseur Analogique/Numérique et un amplificateur indépendant.

 
Ces nouvelles unités DN2.59x utilisent toutes des convertisseurs Analogique/Numérique (ADC) de 16 bits qui fournissent plus de 65 000 niveaux de résolution contre 256 niveaux pour un ADC de 8 bits.

Le contrôle et l’accès aux données collectées par le digitizerNetbox s’effectue en le connectant via une interface GBit Ethernet à un ordinateur hôte ou n’importe où sur le réseau de l’entreprise. La plate-forme est conforme à la norme LXI (suivant les spécifications Core 2011) et offre une interface compatible IVI pour les classes IVI Scope et Digitizer. Les utilisateurs peuvent écrire leur propre programme de contrôle en utilisant de langages tels que C+++, VB.NET, C#, J#, Delphi, Java et Python.

Les utilisateurs peuvent également employer SBench 6 Professional le logiciel de Spectrum livré en standard avec les produits. Il permet de contrôler tous les modes et les réglages du matériel via une interface logicielle. Le logiciel dispose également de fonction pour l’analyse des données et la documentation : Analyse FFT, affichage XY, interpréteur de fonctions, mesures de paramètres, exportation en ASCII, Wave, Matlab, fonctions de commentaires (pour annoter des signaux ou des affichages) ainsi qu’une fonction d’édition et d’impression de rapport.

Les entrées, simples ou différentielles sont configurables par logiciel. Chaque canal possède son propre ADC et un amplificateur indépendant. Les amplificateurs dispose d’une impédance d’entrée sélectionnable (50 Ohms et 1 MOhms) et un gain calibré avec des plages de ±200 mV à ±10V pleine échelle. Le gain variable permet de mettre à l’échelle les signaux d’entrée afin qu’ils couvrent toute la gamme dynamique de l’ADC. Tous les canaux sont synchronisés de sorte que l’erreur de phase est minimisée et que les mesures entre les canaux peuvent être effectuées avec précision. La mémoire embarquée (jusqu’à 1 Géch.) permet d’acquérir et de stocker des formes d’onde.

Ces modules d’acquisition proposent différents modes déclenchement et d’acquisition.
 

Ban_AR