Réflectomètre optique portable otdr II d'Ideal Networks-

Ideal Networks propose le réflectomètre optique portable OTDR II

Ideal Networks annonce le lancement du réflectomètre optique OTDR II commercialisé notamment par Testoon.  Cet instrument portable exploite la technique iOLM qui mesure et présente toutes les caractéristiques des liaisons optiques. Doté d’un écran tactile de 18 cm (7″), il promet une autonomie de 12 heures. 


Le logiciel embarqué du réflectomètre optique OTDR II transforme, après pression sur un seul bouton, l’analyse de toute trace en une simple représentation synoptique intuitive. La fonctionnalité iOLM évite, sur des liaisons fibrées complexes, de réaliser plusieurs analyses OTDR successives. Les traces de réflectométries sont visualisables dans les rapports de test édités par l’appareil et sur PC via le logiciel fourni.

Pour les opérateurs habitués à l’usage d’OTDR traditionnels, une option logicielle embarquée permet de visualiser les traces OTDR sur le testeur et de les analyser manuellement si besoin.

Différentes options sont disponibles telles que le photomètre avec VFL ou la sonde d’inspection des connecteurs via USB.

Le réflectomètre OTDR II d’Ideal Networks  supporte quatre longueurs d’ondes (850/1300/1310/1550nm) pour les liens monomodes et multimodes.  Chaque fibre est testée aux deux longueurs d’ondes dans un seul Autotest. La configuration automatique fournit les mesures optimales indépendamment du lien analysé.

Contrairement aux réflectomètres traditionnels, l’OTDR II ne nécessite pas de bobines amorces de début et de fin, mais simplement des jarretières de 15m minimum d’où une économie en investissement et de place.

L’OTDR II avec fonction iOLM offre une dynamique de 36dB en monomode et de 29dB en multimode, ainsi que des zones mortes réduites, ce qui rend possible la détection des évènements rapprochés tels les jarretières sur des panneaux de brassage ou en datacenters. Il est optimisé pour effectuer les tests point-à-point sur réseaux d’accès et peut aussi traverser les répartiteurs FTTX en 1×32.