Beamforming ou formation de faisceau Wi-Fi.

Qu’est ce que le Beamforming ou la technologie de formation de faisceau Wi-Fi ?





 

  • Com-Power, fabricant d’équipements de test CEM, représenté en France par Hemera RF, offre un aperçu du fonctionnement et de l’objectif du Beamforming ou de la technologie de formation de faisceau Wi-Fi

 
La technologie de formation du faisceau (Beamforming) semble être une simple amélioration par rapport à la technologie Wi-Fi omnidirectionnelle traditionnelle, mais elle nécessite le respect par les équipements opérant en Wi-Fi de spécifications normalisées afin de fonctionner convenablement.

Dans un système n’intégrant pas de technologie de formation de faisceau, un routeur envoie un signal omnidirectionnel sous forme d’ondes radio. Selon l’emplacement des périphériques tels que les ordinateurs portables, les tablettes et les imprimantes, le signal du routeur – s’il est est de niveau suffisamment important – permet la connexion au réseau et à Internet. Bien entendu, l’emplacement d’un appareil par rapport au point d’accès (hot-spot) Wi-Fi influe sur la puissance du signal reçu et, par conséquent, sur la vitesse et les performances de l’appareil.

Imaginez maintenant qu’une onde soit capable de se focaliser et de se diriger intentionnellement dans la direction du dispositif de réception prévu. La technologie de formation de faisceau Wi-Fi vise cet objectif en offrant un moyen de délivrer des signaux Wi-Fi de niveau plus importants, plus rapides et de plus longue portée.

Grâce au Beamforming, un routeur détermine l’emplacement de l’appareil (PC, smartphone, tablette ou tout autre équipement connecté) et transmet un signal de plus forte intensité dans sa direction. Le Beamforming promet donc la transmission d’un signal d’une plus grande stabilité, d’une plus importante puissance, et accessible à une plus longue distance. Au lieu d’émettre le signal radio dans toutes les directions, le routeur transmettra les données destinées à un appareil spécifique dans sa direction.

L’amélioration de réception Wi-Fi est souhaitée par tous les utilisateurs afin de se prémunir des interférences des réseaux Wi-Fi voisins et en s’affranchissant des zones non couvertes. C’est pourquoi la technologie de formation de faisceau est un facteur d’amélioration de service pour tous les utilisateurs d’appareils exploitant la communication Wi-Fi.

Standards IEEE 802.11n et IEEE 802.11ac

Les fabricants d’équipements électroniques se sont intéressés à la technologie de formation de faisceaux avec la publication des spécifications du standard IEEE 802.11n. Cependant, cette norme ne précisait pas explicitement comment la technologie de formation de faisceau devait être mise en œuvre. Selon cette spécification, un routeur et un ordinateur par exemple pouvaient utiliser des techniques différentes pour réaliser la formation de faisceau. Les constructeurs ont donc doté leurs appareils de leur propre version de technologie de Beamforming. Les appareils, exploitant des version différentes généralement incompatibles, utilisaient en fait le procédé basique de communication Wi-Fi.

La publication des spécifications du standard IEEE 802.11ac a finalement normalisé la méthode de formation de faisceau utilisée par les équipements Wi-Fi. De plus en plus d’appareils électroniques intègrent aujourd’hui des technologies de formation de faisceaux conformes au standard IEEE 802.11ac.

Pour s’assurer du fonctionnement correct de la technologie de formation de faisceau des tests CEM doivent être conduits. Ces tests nécessitent l’emploi de divers équipements :

  • Antennes à cornet (conique) pour mesurer l’intensité de champ pour les essais d’émissions.
  • Analyseurs de spectre pour mesurer les émissions de l’équipement sous test.
  • Préamplificateurs pour augmenter la sensibilité du système et le rapport système/bruit.
  • Générateur de peigne de fréquences pour vérifier que les équipements de test d’émissions rayonnées et que chaque élément opère convenablement.

 

Ban_AR