Oscilloscopes de la gamme Keysight InfiniiVision 1000 X-Series.

Keysight étoffe sa famille d’oscilloscopes entrée de gamme InfiniiVision 1000 X-Series

  • Keysight Technologies complète sa famille d’oscilloscopes d’entrée de gamme InfiniiVision 1000 X-Series par des modèles de 200MHz dotés de deux entrées.
  • Ces oscilloscopes proposent en standard des fonctions de décodage de cinq protocoles de données en série.

 
Les oscilloscopes de la gamme InfiniiVision 1000 X-Series partagent la même interface utilisateur et la même technologie de mesure que les oscilloscopes plus évolués de la famille InfiniiVision de Keysight. Leur interface d’utilisation, désormais disponible en 15 langues, intègre des outils d’aide à la compréhension des fonctions et des options de l’oscilloscope ainsi que des conseils de configuration pour les options d’analyse complexes.

Des fonctions et des signaux dédiés à l’apprentissage de l’usage des oscilloscopes sont disponibles notamment pour le secteur de l’éducation.

La bande passante des nouveaux modèles Infravision 1000 X-Series est évolutive. Elle peuvent être mis à niveau via une licence logicielle. Ce qui permet aux utilisateurs d’acquérir l’instrument avec la bande passante dont ils ont besoin puis de la mettre à niveau au fur et à mesure de l’évolution de leurs projets électroniques.

Les oscilloscopes InfiniiVision 1000 X-Series dotés de deux ou quatre entrées proposent quatre largeurs de bande passante : 50, 70, 100 et 200 MHz.
 

  • Cadence d’échantillonnage de 1 ou 2 Géch/s par voie selon les modèles.
  • Taux de rafraîchissement de 200 000 formes d’onde par seconde.
  • Six instruments en un : analyseur de réponse en fréquence (tracés de Bode), générateur de fonctions 20 MHz, analyseur de protocole, voltmètre numérique et compteur de fréquence.
  • Connexion USB et LAN standard qui permet à plusieurs utilisateurs de travailler sur un même instrument en se connectant au réseau via LAN via un navigateur internet pour le contrôle à distance.
  • Transformée de Fourier rapide (FTT) pour analyser les signaux dans le domaine fréquentiel.
  • Analyse des paramètres du signal pour identifier les problèmes de diaphonie et de distorsion causés par la non-linéarité de l’amplificateur.
  • Tests de masque de Bon/Mauvais à une cadence pouvant atteindre jusqu’à 200 000 tests par seconde.
  • Déclenchement et décodage de protocoles série de faible vitesse les plus courants : I2C, SPI, UART/RS232, CAN) et LIN. La fonction Lister permet de visualiser les paquets de données corrélées dans le temps.