Testeur NI_WTS_16_ports

Le testeur WTS de National Instruments double ses capacités

Pour réduire les temps et donc le coût de test des équipements communiquant sans fil, National Instruments lance une nouvelle version de son testeur WTS doté de 16 ports, soit deux fois plus que le modèle précédent.


Basé sur une instrumentation modulaire au format PXI ainsi que sur les dernières fonctionnalités des logiciels LabVIEW et TestStand, la plate-forme de test WTS de NI, lancée en août 2015, vise les applications de test en production de produits sans fil à grande échelle tels que les téléphones portables, les systèmes d’infodivertissement ou encore les appareils de réseaux domestiques.

Le nouveau modèle de WTS (Wireless Test System) de National Instruments peut tester jusqu’à 16 produits en parallèle, c’est-à-dire deux fois plus que le modèle précédent, et donc de réduire encore le coût des tests de conformité à divers standards de communication.

« Nous proposons ainsi aux fabricants d’appareils de l’Internet des Objets un outil beaucoup plus rentable pour les tests en production de produits sans fil. », explique Charles Schroeder, Vice-président Communications RF et sans fil chez NI.

Pour plus d’informations sur le Wireless Test System