Matthias Charriot, directeur commercial de Rohde & Schwarz France

Rohde & Schwarz nomme un nouveau directeur commercial

  • Matthias Charriot a pris, depuis le 1er juillet 2021, la direction commerciale de filiale française de Rohde & Schwarz.
  • Il sera chargé du développement des activités concernant le test et la mesure mais également celles de la division proposant des solutions pour les secteurs de la défense et de la sécurité.

 
Matthias Charriot peut se prévaloir d’une riche expérience dans le domaine du test et de la mesure électronique. Entré chez Rohde & Schwarz il y a presque trois ans, comme ingénieur d’applications, il a auparavant exercé diverses fonctions chez les deux plus grands spécialistes américains de l’instrumentation électronique. Il a débuté sa carrière au support clients de Hewlett-Packard puis l’a poursuivi comme responsable des activités d’étalonnage sur site et ingénieur de projets dans la même entreprise qui a été rebaptisée en 1999 Agilent Technologies (qui a pris le nom de Keysight Technologies en 2014).

Après plus de sept ans de bons et loyaux services chez le leader mondial du marché de l’instrumentation électronique, Matthias Charriot est recruté par le numéro un mondial du secteur des oscilloscopes. Il va y occuper successivement les fonctions de responsable de comptes puis ingénieur d’applications et des ventes. Quatorze ans plus tard, Rohde & Schwarz fait appel à ses compétences. L’alchimie semble avoir pris puisque qu’à peine plus de deux ans et demi après avoir été recruté par la société allemande, il quitte ses fonctions de responsable des ingénieurs produits et applications qu’il occupait jusqu’au 1er juillet 2021 pour prendre la direction des activités commerciales.

Cependant, bien que Matthias Charriot possède une solide expérience dans le domaine du test et la mesure électroniques, son périmètre d’actions va désormais bien au-delà. « Je suis en charge de l’ensemble des activités de Rohde & Schwarz France, à savoir celles concernant le test et la mesure mais également celles de la division ‘’Technologie projet’’ proposant des solutions pour les secteurs de la défense et de la sécurité. Notre filiale Arpège et l’entité de Rohde & Schwarz dédiée aux solutions de cybersécurité sortent toutefois de mon champ de responsabilités », explique Matthias Charriot.

Rappelons en effet qu’à ses débuts en 1965, l’activité de la filiale française de Rohde & Schwarz était presque exclusivement focalisée sur la vente d’instrumentation de mesure dans le domaine de la radiocommunication, de la CEM et de l’analyse des signaux radiofréquences et hyperfréquences. Les équipements de test et mesure (dont l’offre s’est étoffée aujourd’hui d’une large variété d’instruments dont plusieurs gammes d’oscilloscopes) ne représentent aujourd’hui qu’environ la moitié de son chiffre d’affaires. Ses activités se sont étendues aux émetteurs TNT, aux solutions de communications sécurisées, à la surveillance du spectre… Rohde & Schwarz est également très impliquée sur le marché français de la Défense et la sécurité. Un service d’études et de développement travaille sur des projets tels que la lutte contre les drones, la rénovation des systèmes de communication des bâtiments de la Marine française, etc.