Oscilloscope USB Picoscope 2000

Les modules oscilloscopes PicoScope 2000 réunissent six instruments

Les modules de la série  PicoScope 2000 de Pico Technology, dotés de deux et quatre voies et affichant selon les modèles 10 à 100 MHz de bande passante, intègrent six instruments dans le même boîtier et se connectent à un PC via une liaison USB : oscilloscope, un analyseur logique (16 entrées numériques sur les modèles MSO), un analyseur de spectre, un générateur de fonctions, un générateur de formes d’ondes arbitraires, et un analyseur de bus série prenant en charge 15 protocoles.


Les modules instruments PicoScope 2000 de Pico Technology, commercialisés notamment en France par Testoon, sont alimentés par la liaison USB du PC à laquelle ils se connectent. Ils se pilotent via le logiciel PicoScope 6.

Offrant une bande passante de 25 MHz et une cadence d’échantillonnage maximale de 500 Méch./s, le modèle 2405A MSO  est doté de 2 voies analogiques ainsi que 16 voies numériques pour l’acquisition de signaux logiques.

Les modèles de la série PicoScope 2000B sont équipés d’une mémoire tampon de 32 à 128 M échantillons et présentent des bandes passantes de 50, 70 ou 100 MHz. Affichant une cadence d’échantillonnage maximale de 1 Géch/s, ils sont disponibles, comme les versions « A », en version deux et quatre voies qui peuvent être compléter par 16 voies logiques pour les modèles deux voies (modèles MSO).

Le logiciel PicoScope 6 fourni avec les oscilloscopes de la série 2000 a également été mis à jour et prend en charge les PC et tablettes tactiles ainsi que le décodage des bus série avec un codage couleur, qui met en évidence les types de champs individuels dans une trame de message avec différentes couleurs pour faciliter l’interprétation. Il dispose de capacités de commande tactile ainsi que diverses fonctionnalités comme la segmentation de la mémoire, les tests aux limites par masques, les calculs sur forme d’onde et le décodage de bus série usuels.

Le kit de développement logiciel (SDK) de PicoScope permet aux ingénieurs de programmer personnaliser leurs applications.

 

Les protocoles de bus série pris en charge  :
1-Wire – ARINC 429 – CAN – DCC – DMX512 – Ethernet 10Base-T –  FlexRay – I2C – I2S – LIN – PS/2 – UART (RS-232, RS-422, RS-485) –  SENT (rapide/lent) – SPI – USB 1.1

 

  • PicoScope  2204A et 2205A :

– Oscilloscope de 10MHz et 25MHz de bande passante

– 2 entrées analogiques

– Fréquences d’échantillonnage par voie : 50 et 100  Méch./s (100 et 200 Méch./s sur une voie)

– Mémoire tampon : 8 et 16 Kéch.

– Générateur de fonctions de DC à 100kHz

–  Générateur arbitraire : cadence d’échantilonnage de 1,548 MHz, avec 4kéch de mémoire tampon.

  • PicoScope 2405A, 2205A MSO :

– Oscilloscope de 25MHz de bande passante

– 4 voies analogiquespour le 2405A

– Fréquences d’échantillonnage par voie : 125  Méch./s  (250 Méch./s sur deux voies, 500 Méch./s sur une voie)

– 2 voies analogiques et 16 voies logiques pour le 2205A MSO

– Fréquences d’échantillonnage :  250 Méch./s sur 2 voies, 500 Méch./s sur une voie

–  Mémoire tampon : 48 kéch.

– Générateur de fonctions de DC à 1MHz

– Générateur arbitraire : cadence d’échantilonnage de 20 MHz avec 8kéch de mémoire tampon

  • PicoScope 2000B :

– Oscilloscope de 50MHz, 70MHz et 100MHz de bande passante

– 2 ou 4 voies analogiques , ou 2 voies analogique + 16 voies numériques

– Fréquences d’échantillonnage :  250 Méch./voie (1Géch./s sur une voie, 500 Méch./s sur deux voies)

– Mémoire tampon : 32 Méch. à 128 Méch.

–  Générateur de fonctions de DC à 1MHz

– Générateur arbitraire : cadence d’échantilonnage de 20 MHz avec 32kéch de mémoire tampon