Système de test de conformité RF LTE-Advanced ME7873LA d'Anritsu

Le système de test de conformité RF LTE-Advanced d’Anritsu obtient la certification GCF pour les tests Cat-M1


Anritsu annonce que son système de test de conformité RF LTE-Advanced ME7873LA a obtenu la certification GCF (Global Certification Forum) pour les tests de conformité RF de type Cat-M1, standard de communication sans fil pour les applications mettant en œuvre des objets connectés à Internet (IoT).

De nombreux opérateurs de téléphonie mobile ont annoncé le lancement des technologies Cat-M1 et NB-IoT (Narrow Band IoT ), afin que les réseaux de téléphonie mobile puissent faire face à l’explosion du trafic prévue dues aux applications connectées à Internet.

Ces technologies sont basées sur les standards LTE de la Release 13 de la 3GPP, définissant la technologie des réseaux LPWA (Low Power Wide Area) dédié à l’Internet des Objets (IoT), supportant les communications de faible puissance sur une large couverture géographique.

Anritsu indique que les opérateurs de téléphonie mobile nord-américains ont commencé à déployer la technologie Cat-M1 dès le mois d’avril, tandis que son introduction au Japon, en Europe et en Amérique du Nord est prévue courant 2017. Par ailleurs, la mise en service de la technologie NB-IoT est annoncée, selon le constructeur japonais, en l’Europe, en Chine et en Corée du Sud.

Le système ME7873LA certifié GCF est capable de conduire 70 scénarios de tests sur les bandes de fréquences exploitée au Japon, en Amérique du Nord et en Europe. Cette plate-forme de test est utilisée par les opérateurs de téléphonie mobile pour vérifier la conformité des caractéristiques et performances des émetteurs-récepteurs RF des téléphones mobiles LTE/LTE-Advanced vis-à-vis des standards 3GPP.

Anritsu espère également que le système de test ME7873LA obtiendra la certification GCF/PTCRB pour la technologie NB-IoT en complément de celle obtenue pour la technologie Cat-M1.

La technologie Cat-1 fait partie dès des spécifications du standard de communication mobile LTE, version 8. Elle permet d’atteindre des débits descendant de 10 Mbps et des débits montants de 5 Mbps. Elle n’a pas été jugée dans un premier temps pertinente pour les services large bande mobile basés sur LTE, car sa performance est en de-ça des meilleures performances 3G. Elle est cependant devenue une alternative pour les applications IoT sur LTE, du fait qu’elle soit déjà standardisée. Elle peut également répondre aux exigences d’une gamme plus large d’applications MTC  (Machine-Type Communications type M2M pour Machine to Machine), et représente une solution complémentaire aux technologies Cat-M1 et NB-IOT.