Etude Frost & Sullivan : le marché du test dopé par la communication 5G et l’Internet des objets

Frost & Sullivan confirme, étude à l’appui, que les appareils de plus en plus connectés et la croissante attendue de l’Internet des objets (IoT) vont doper le marché du test et de mesure, et particulièrement le segment du test de communication. La recherche et le développement des réseaux de communications mobiles 5G, et leur déploiement prévu d’ici à 2020 vont tirer ce marché.


Une nouvelle étude de Frost & Sullivan intitulée «  2025 Vision for the Global Test and Measurement Industry », souligne que les solutions de tests de communication enregistreront la plus importante et la plus rapide croissance du marché du test et de mesure électronique. Ce marché pourrait atteindre un chiffre d’affaires de 25 milliards de dollars en 2025.

L’étude s’intéresse aux instruments d’usage général électronique, aux systèmes d’acquisition de données, aux solutions de tests de communication, aux dispositifs de contrôle non destructifs (CNT), à la surveillance d’équipements, et à la métrologie dimensionnelle.

Sans surprise, Prem Shanmugam, consultant senior Mesure & Instrumentation chez Frost & Sullivan, déclare que pour répondre aux attentes du marché, « les fournisseurs de test doivent intégrer à leurs instruments des logiciels évolutifs, proposer des fonctions l’analyse prédictive, des outils d’analyse de gros volumes de données (Big Data), des solutions de tests virtualisés, et adopter de nouveaux modèles d’affaires proposant logiciels en tant que service. Ces améliorations leur permettront de se différencier sur un marché qui se caractérise par une rapide banalisation du matériel et la disponibilité accrue de données. »

Par ailleurs la consolidation de l’industrie des semi-conducteurs accentue la concurrence, en particulier sur le marché du test électronique et télécoms. La mise en place de partenariats stratégiques entre fournisseurs permettra de se démarquer en offrant davantage de valeur.

Enfin, selon Frost & Sullivan, l’effondrement des prix du pétrole aura plusieurs implications pour le marché du contrôle non destructif. Le secteur pétrolier étant l’un des premier utilisateur de technologies CND et de surveillance conditionnelle des équipements.