Instrumentation modulaire

L’instrumentation modulaire est née avec l’avénement du PC dans le monde du test et la mesure. A l’origine, l’offre était constituée essentiellement de cartes d’acquisition de signaux au format des bus PC dans lesquels elles s’enfichent. Pour les applications de test exigeant de hautes performances, les cartes au format VXI, une déclinaison du bus VME, ont connu leurs heures de gloire mais elles ont quasiment disparu au profit du format PXI, adaptation du bus PCI à l’instrumentation, qui a fait son apparition à la fin des années 90 et qui a été largement adopté par de nombreux constructeurs. Le bus GPIB permettant de piloter un instrument traditionnel par un PC a progressivement été remplacé par les interfaces Ethernet et USB. Ce qui a contribué à l’apparition des modules se connectant au PC par leur liaison USB. Ces derniers sont plutôt réservés aux applications réclamant une moindre vitesse et mettant en oeuvre peu de voies. L’interface LXI, déclinaison d’Ethernet pour l’instrumentation, est plus appropriée pour les cadences de transfert plus élevée. Elle équipe aujourd’hui de nombreux instruments traditionnels dont certains se déclinent en modules sans face-avant. Au final, l’offre en instrumentation modulaire, toujours pilotée par un PC externe ou embarqué dans un châssis, comprend essentiellement des modules USB, LXI, PCI, PCIe, PXI et PXIe.

Ban_PXI-Group_16-B

Marvin-banner

10 mars NIDays 2016